Tag Archive


African Expérience

Dans son dernier film, Laurent Chevallier suit les musiciens africains du groupe Fölifö pendant leur résidence au collège de jazz de Marciac puis le voyage en Guinée de jeunes collégiens de Marciac venus retrouver chez eux les musiciens guinéens. Ce chassé-croisé musical est une expérience inoubliable pour les jeunes et va se transformer en double voyage initiatique : la découverte d’un continent et des racines africaines du jazz.

Voyage au pays des peaux blanches

En 1994, Baba, adolescent guinéen, est l’acteur principal du film L’Enfant noir de Laurent Chevallier. Dix ans plus tard, alors qu’il est devenu apprenti mécanicien à Conakry, Baba est invité à présenter le film dans des collèges français, dans le cadre de l’opération « Collège au cinéma ». Laurent Chevallier a filmé le périple de Baba à travers toute la France, à la rencontre d’adolescents qui, pour la plupart, ont une vision très abstraite de l’Afrique…

L’Enfant noir

À Kouroussa, son village natal, entre Madou son père, roi des mécaniciens, Kouda sa mère, si douce, et sa bande de copains, Baba fait son apprentissage de la vie, en harmonie avec le monde alentour. Mais Baba est en âge de rejoindre la capitale pour poursuivre ses études. Il traverse alors toute la Guinée et se rend chez son oncle Moussa à Conakry. Une magnifique adaptation du roman éponyme de Camara Laye.

Djembefola

Le retour au pays d’un des plus grands joueurs guinéens de djembé, instrument du pays mandingue. De Conakry, la capitale, à Balandugu, son village, Mamady Keïta remonte aux sources de son histoire tout au long d’un fascinant voyage musical au cœur de la Guinée.

Circus Baobab

1er Mars 2000 : Circus Baobab, le premier cirque acrobatique aérien d’Afrique, part sur les routes de Guinée après deux ans de formation d’une vingtaine de jeunes aux arts du cirque. Le spectacle est prêt : un cirque guinéen sans chapiteau mais avec un arbre, un baobab de 15 mètres de haut comme piste de cirque, mêlant les acrobaties aériennes à la danse et la percussion.

Le réalisateur Laurent Chevallier (L’Enfant Noir) et son équipe ont suivi pas à pas cette aventure artistique et humaine exceptionnelle.

Au sud du sud

L’expédition Transantarctica, avec le docteur Jean-Louis Étienne, s’est déroulée entre juillet 1989 et mars 1990 : six hommes de nationalités différentes et sept mois pour traverser l’Antarctique d’est en ouest, afin de sensibiliser le monde sur le devenir de ce continent. Le film nous fait vivre cette grande aventure humaine.