Rencontre professionnelle

Comment penser et mettre en place une transversalité des publics ?

Tout d’abord, il s’agit de se mettre d’accord sur le terme de transversalité. Ainsi, nous traiterons ici des projets d’éducation artistique et culturelle qui souhaitent mettre en relation des publics divers : résidents de maisons de retraite et écoliers, lycéens et enfants de maternelles, publics avertis et néophytes…

Penser les relations et les actions à mettre en place entre différents publics semble prendre sens dès l’instant où chaque groupe accepte de revoir l’idée qu’il se fait de l’autre : “les enfants sont bruyants”, “les ados ne sont que dans la contradiction”, “ils n’y connaissent rien”, “ils sont prétentieux”…

Au-delà de ces préjugés, certaines initiatives parient sur des ponts entre les publics. Au regard du travail et des projets de divers acteurs culturels, socio-éducatifs, d’enseignants…, cette rencontre professionnelle associera réflexions et témoignages des différents corps de métiers autour des interrogations suivantes :

– Comment élaborer ce type de projet ?

– Comment identifier les partenaires potentiels ?

– Comment définir les objectifs d’une action transversale ? Dans quel but ?

– Comment mettre en place un partage de savoir ?

– Comment faire en sorte que la rencontre soit “vraie” ?